À distance
Ref
8992280

Formation - Gestion d’un préjudice corporel automobile

Appliquer la convention IRCA et la nomenclature Dintilhac

Initiation
2 jours - 14 heures
Paris
À distance
La loi Badinter oblige les assureurs à faire une offre d’indemnisation aux victimes d’accidents de la circulation. La convention IRCA (Indemnisation et Recours Corporel Automobile) détermine ainsi l’assureur qui doit prendre l’initiative de l’offre et règlemente les recours potentiels. Il est donc désormais indispensable de maîtriser les qualifications de poste de préjudices et leur évaluation pour réussir une indemnisation.
Objectifs
Maîtriser l’environnement juridique d’une indemnisation corporelle automobile
Maîtriser la méthodologie de règlement des dossiers corporels
Analyser les implications

Compétences acquises
Négocier efficacement une offre d’indemnisation à l’amiable ou judiciaire dans le cadre d’un préjudice corporel automobile.
Public
Chargés d’indemnisation automobiles corporels
Gestionnaires de contrats automobiles
Juristes, intermédiaires d’assurance

Prérequis

Avoir suivi " Maîtriser le risque automobile " (Code 92177)

Programme
Gestion d'un préjudice corporel automobile
Analyser les principes généraux de la convention IRCA

Intégrer les dispositions générales
• Chapitre 1 : le mandat
• Chapitre 2 : les recours en contribution
• Chapitre 3 : règlement des litiges
Maîtriser le barème des responsabilités
Étude de cas :
analyse du champ d'application de la convention IRCA

S’approprier le contenu du rapport Dintilhac

Intégrer la méthodologie d’indemnisation d’une victime
• Les pièces indispensables à l’indemnisation
Maîtriser la nomenclature des préjudices corporels depuis Dintilhac
• Les préjudices économiques ou patrimoniaux
• Les préjudices définitifs après consolidation
• Les préjudices personnels ou extrapatrimoniaux : temporaires, avant et après consolidation
• Les préjudices liés à des pathologies évolutives
Exercice d'application : pratique des barèmes d’indemnisation de victimes, analyse d’un rapport médical et expertise amiable et contradictoire

Faire face à une lettre de contestation d’une victime

• Ajuster son offre d'indemnisation
• Réaliser une contre-proposition
• Adapter son discours au client afin de prendre en compte la dimension humaine
• Prendre en compte de l’entourage proche de la victime
Exercice d'application : détermination des délais pour présenter une offre d'indemnisation et de l'incidence sur le montant de l'indemnité en cas de non respect des délais

Mémoriser les postes de préjudices Dintilhac

• Positionner les postes de préjudices au sein des deux groupes économiques ou personnels

Financement

Plusieurs dispositifs de financement sont accessibles via les OPCO (Opérateurs de Compétences), organismes agréés par le ministère du Travail dont le rôle est d’accompagner, collecter et gérer les contributions des entreprises au titre du financement de la formation professionnelle.

Pour plus d’information, une équipe de gestionnaires ABILWAYS spécialisée vous accompagne dans le choix de vos formations et la gestion administrative.

Nous contacter pour en savoir plus

Points forts
Modalités pédagogiques
Équipe pédagogique :
Un consultant expert de la thématique et une équipe pédagogique en support du stagiaire pour toute question en lien avec son parcours de formation.

Techniques pédagogiques :
Pédagogie participative mettant l'apprenant au cœur de l'apprentissage. Utilisation de techniques ludo-pédagogiques pour une meilleure appropriation. Ancrage facilité par une évaluation continue des connaissances au moyen d'outils digitaux et/ou de cas pratiques.

Ressources pédagogiques :
Un support de formation présentant l'essentiel des points vus durant la formation et proposant des éléments d'approfondissement est téléchargeable sur notre plateforme.

Avis sur cette formation
★★★★★
★★★★★
4/5
(1 avis)
anonymous a.
publié le 28/09/2020
4/5
Bonne formation, formateur intéressant. Un bémol toutefois et quelques remarques: le support de formation doit dater de 2012, pas de mise à jour, notamment sur le montant du forfait IRCA. De même les exemples chiffrés cités dataient d'il y a 8 ans.La formation aurait pu se tenir sur une journée 1/2. Certes rythme soutenu mais lire des exemples de chiffres pendant 2h n'a pas forcément d 'intérêt. Remarque faite au formateur : discordance sur deux points entre le programme fourni par EFE et la formation réalisée : il manquait la lecture d'un rapport médical et comment répondre à une victime en désaccord avec la proposition qui lui est faite. Le formateur en a donc parlé en quelques mots suite à ma demande.