Formations en urbanisme

Le droit de l’urbanisme est devenu un « outil » à même de répondre aux besoins et caractéristiques spécifiques des territoires, à renforçant le poids de la concertation locale et de l’écologie dans les projets d’aménagement. Les formations urbanisme proposées par EFE s’appliquent à traduire ces évolutions : de la hiérarchie des normes à la planification, des différentes solutions de montages d’opérations d’aménagement à la prise en compte de la biodiversité, ou encore l’articulation entre urbanisme et commerce.

Pourquoi suivre une formation urbanisme EFE ?

La revue du BJDU éditée par EFE (Bulletin Juridique du Droit de l’Urbanisme) est la référence en droit de l’urbanisme. Sa technicité et son comité de rédaction composé des meilleurs experts assurent aux lecteurs un décryptage pragmatique des dernières actualités du droit de l’urbanisme et de l’aménagement. C’est ainsi qu’avec la même approche le rendez-vous annuel « Les journées du BJDU » répond depuis plus de 20 aux attentes des professionnels du secteur.

Ce savoir-faire et cette expertise, nourrissent les formations urbanisme EFE pour assurer aux praticiens de l’urbanisme et de l’aménagement, publics et privés, les connaissances et compétences opérationnelles indispensables à leurs missions.

Quels enjeux du droit de l’urbanisme ?

En matière de formation droit de l’urbanisme, EFE a toujours donné une place de premier plan à la prise en compte des nouvelles réglementations, car leurs enjeux et conséquences opérationnelles sont impactant pour la bonne réussite des projets.

Le droit de l’urbanismeet de l’aménagement est composé d’une multitude de documents : la loi, les documents élaborés par l’Etat, ceux élaborés par la région ou encore ceux des établissements publics intercommunaux, et enfin les documents élaborés à l’échelle de la commune ou d’un territoire plus large intercommunal. Cela crée naturellement une grande complexité, car chacun a sa place.

Ainsi, le code de l’urbanisme définit une hiérarchie entre ces normes, dont la maîtrise est indispensable pour construire et identifier les règles d’aménagement ou de construction. Le PLU ou PLUi doit par exemple être compatible avec le SCOT.

Parmi les règles qui encadrent les opérations d’aménagement ou de construction, le droit des sols tient une place particulière. Il s’agit en effet de maîtriser les autorisations nécessaires à la réalisation du projet.

Comment mener à bien une opération d’aménagement ?

Lotissement, ZAC (Zone d’Aménagement Concertée), Permis de construire valant division… autant de procédures disponibles, selon le droit de l’urbanisme pour réaliser une opération d’aménagement. Toutefois, il est crucial de se poser la question : quel outil est adapté à mon projet ?

Pour répondre à cette question, suivre une formation urbanisme aménagement est essentiel pour clarifier les avantages mais aussi les inconvénients de chacune de ces procédures, les possibilités de recourir à l’une plutôt qu’une autre, identifier les combinaisons et montages possibles. En effet, les montages peuvent devenir complexes et déterminer la bonne procédure et le montage opérationnel est essentiel à la réussite de l’opération. Cette étape permet de garantir la conformité aux règles d’urbanisme, l’efficacité financière, le respect des délais, l’intervention d’un ou plusieurs opérateurs selon ce qui est le plus pertinent…

Urbanisme, aménagement et développement durable : les enjeux d’aujourd’hui

Concertation et participation du public, évaluation environnementale, prise en compte de la biodiversité dans les projets… l’urbanisme et l’aménagement ne peuvent dorénavant être que durables ! Cette volonté se traduit à tous les niveaux : dans les textes réglementaires, bien entendu, la loi ELAN ayant renforcer les règles de participation du public, dans les documents locaux, le PLU devient écologique… et dans nombre de secteurs qui relèvent de l’urbanisme et de l’aménagement : l’habitat, les transports, le commerce… En matière d’aménagement commercial, le récent objectif ZAN (Zéro artificialisation nette) par exemple ou la nouvelle loi « Climat et résilience » font la part belle à la maîtrise des impacts écologiques.

Il est donc nécessaire de monter en compétence sur ces sujets afin de mener des projets en phase avec les préoccupations et les attentes actuelles de la société et des populations. Suivre une formation en urbanisme et aménagement durable est essentiel pour clarifier les démarches et mettre en œuvre les bonnes pratiques.

Ne pas oublier les enjeux de la maîtrise foncière !

La maîtrise foncière est au cœur de toute opération. Si l’acquisition du foncier n’est pas systématique pour la réalisation d’une opération, elle constitue néanmoins une opportunité pour l’acteur public, la collectivité notamment, de tenir un rôle de premier plan. Si maîtriser le foncier n’implique pas forcément d’en être propriétaire, il reste indispensable de définir la méthode et de distinguer les différents outils : acquisition amiable, droit de préemption ou procédure d’expropriation. Ces procédures, et en particulier l’expropriation, restent encore mal maîtrisées et peuvent mettre en péril l’opération au travers de problématiques telles que la notion d’utilité publique, la fixation du prix ou même la recherche des propriétaires. Des connaissances cruciales à développer au cours de formations urbanisme.

Métier dans l’urbanisme : le profil de l’urbaniste 

L’urbaniste est avant tout un professionnel polyvalent et généraliste, ses missions étant transversales. Pouvant exercer dans différentes structures, privées ou publiques, il peut avoir un rôle de conseil, de chargé d’études, d’accompagnement des élus, ou encore suivre ou piloter la réalisation d’opérations d’aménagement. Face aux évolutions réglementaires, stratégiques, méthodologiques, renforcer ses compétences au travers de formations professionnelles urbanisme aménagement est essentiel pour lui permettre de mener à bien ses projets.

Retrouvez toutes nos formations professionnelles en Urbanisme