Respecter la réglementation et les bonnes pratiques
Nouveau
Initiation
0,3 jour - 2 heures
Classe virtuelle, Paris
Mettre en œuvre le traitement des déchets selon la réglementation en vigueur
Best-of
Initiation
2 jours - 14 heures
Paris, Lyon, Bordeaux, Nantes, Lille, Classe virtuelle

Toute activité industrielle génère une production de déchets pour lesquels l’exploitant est tenu de mettre en place une politique de gestion au travers des choix de collecte, de traitement et de valorisation conformément à la réglementation. Celle-ci doit donc être maîtrisée afin d’adapter l’organisation et la sélection des solutions techniques aux différentes catégories de déchets.

Mettre en œuvre la méthodologie adaptée à son activité
Nouveau
Initiation
2 jours - 14 heures
Paris

La conception et la consommation des produits et services ne peuvent dorénavant se soustraire à la prise en compte des impacts environnementaux : empreinte carbone, économie des ressources naturelles… Les réglementations européenne et nationale sont venues ancrer ces nouvelles pratiques et notamment la loi relative à l’économie circulaire. Conscientes de ces nouveaux enjeux, les entreprises ne savent pas forcément comment s’y prendre pour les intégrer dans leur activité, sans entamer leur rentabilité. Il est donc essentiel d’identifier les bonnes méthodologies et les bons outils pour atteindre cet objectif vertueux

Mettre en oeuvre les bonnes pratiques selon les obligations réglementaires
Nouveau
Perfectionnement
1 jour - 7 heures
Paris

Toute activité économique génère une production de déchets et implique la mise en place de leur gestion, conformément à la réglementation en vigueur. Alors que l’économie circulaire sera la clé de la prochaine loi sur « les déchets », il est indispensable de maîtriser ses obligations tout au long du processus, de la réduction à la source, à la valorisation.

Gérer les différents paramètres assurant le bon fonctionnement d’une UIOM
Approfondissement
2 jours - 14 heures
Paris
Face aux enjeux environnementaux, énergétiques et financiers, l’exploitation d’une UIOM nécessite des compétences et qualifications pointues des opérateurs. Ils doivent notamment limiter les écarts de conduite, garantir des démarrages et des reprises de service rapides et sûrs, minimiser la fatigue des matériels.