Quels leviers de transformation pour le juriste de demain ?
Tous niveaux
1 jour - 7 heures
Classe virtuelle

Les métiers du droit n’échappent pas au phénomène de transformation digitale qui redéfinit les missions des juristes et leur impose de repenser leur manière de travailler.
Les outils privilégiés actuellement visent notamment à améliorer la productivité pour répondre aux nouveaux enjeux d’efficacité de notre époque et permettre aux juristes de se concentrer sur les tâches à plus forte valeur ajoutée.
Le directeur juridique devient partie prenante des décisions stratégiques de l’entreprise et son rôle, de plus en plus central, le pousse à anticiper les attentes de la direction générale et à se réinventer pour valoriser l’image de son service, sa performance et démontrer sa valeur ajoutée pour l’entreprise.
• Comment travailler de manière plus agile et collaborative avec son écosystème ?
• Comment mettre l’innovation juridique en pratique ? Quels sont les bons leviers ? Comment en mesurer l’efficacité ?
• Quels sont les risques et les opportunités de la montée en puissance de la digitalisation ? Quels sont les chantiers prioritaires ? Comment intégrer le digital à ses process existants ?
• Comment tirer parti des nouvelles technologies pour gagner en efficacité et se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée ?
Autant de questions auxquelles EFE vous propose de répondre avec cette conférence, animée par un panel d’experts venus partager leurs retours d’expériences et bonnes pratiques.

PDF programme conférence EFE Téléchargez le programme de cette conférence et découvrez nos intervenants

Identifier les différentes procédures civiles d’exécution et leur impact

Initiation
0,3 jour - 2 heures
Classe virtuelle
Gérer la communication dématérialisée avec les juridictions administratives
Initiation
0,3 jour (2 heures)
Classe virtuelle
Quels risques encourez-vous en cas de mauvaise gestion des données ?
Nouveau
Tous niveaux
1 matinée - 3h30
Classe virtuelle

L’article 107 du décret du 25 mars 2016 impose aux acheteurs publics de garantir un accès libre, direct et complet aux données essentielles, et ce, à l’exception des informations dont la divulgation serait contraire à l’ordre public.
Au 1er octobre 2018, la nature et l’objet du marché, la durée, la procédure de passation, les conditions financières, l’identification du titulaire, les possibles modifications devront être rendus disponibles dans les deux mois à compter de la date de notification au titulaire.
La publication des données des marchés et concessions garantit une totale transparence mais comporte de nombreux risques pour les acheteurs publics.
Sécurisez la collecte, l’archivage et la diffusion des données recueillies au sein de vos contrats grâce à la formation d’actualité Open data et contrats publics le 13 octobre 2017.

PDF programme conférence EFE Téléchargez le programme de cette conférence et découvrez nos intervenants