Distinguer les types de placements
Nouveau
Initiation
0,3 jour (2 heures)
Classe virtuelle
Cycle long pour maîtriser le cadre juridique des opérations d'assurances
Best-of
Initiation
6 jours (42 heures)
Paris
Les juristes en droit des assurances doivent savoir analyser les évolutions réglementaires, maîtriser les principes juridiques de formalisation et d'exécution d'un contrat d'assurance. C'est pourquoi cette spécialisation passe par la découverte de l'environnement de l'assurance, l'apprentissage des règles de souscription et la gestion des sinistres.
Découvrir les titres financiers et la gestion de portefeuille
Best-of
Initiation
2 jours (14 heures)
Paris, Nantes, Lille, Lyon, Bordeaux, Classe virtuelle
Actions, obligations, titres de créances négociables ou produits dérivés... autant d'instruments financiers que les banques et les entreprises utilisent au quotidien. Aussi, une connaissance de leurs caractéristiques, de leur fonctionnement et des risques liés est aujourd'hui indispensable.
Analyser les états financiers et les provisions techniques d'une compagnie d'assurances
Best-of
Initiation
1 jour (7 heures)
Paris
Toute entreprise d'assurances est tenue de transmettre régulièrement à l'autorité de contrôle des informations financières et comptables. Pour remplir les états réglementaires et répondre ainsi à ces obligations, la maîtrise des écritures comptables est indispensable. En assurance vie, les provisions, les placements ou la participation aux bénéfices doivent être systématiquement évalués et enregistrés.
Établir les différentes déclarations
Initiation
1 jour (7 heures)
Paris
Nombreuses et variées sont les taxes applicables aux activités et produits d'assurance. Pour être en conformité avec la législation fiscale, une parfaite connaissance de l'assiette et du taux des différentes taxes, ainsi que des exonérations autorisées est indispensable.
Cycle long pour répondre aux attentes de la clientèle patrimoniale
Best-of
Initiation
6 jours (42 heures)
Paris
Gérer un patrimoine ne s'improvise pas. Il est essentiel de connaître l'ensemble des mécanismes juridiques et fiscaux qui gouvernent les différentes composantes d'un patrimoine et d'assimiler les techniques financières utilisées dans la gestion d'un portefeuille d'actifs. Une parfaite maîtrise de ces outils permet de proposer les montages les plus appropriés à la situation du client.
Distinguer les provisions, les placements et les états réglementaires
Best-of
Initiation
1 jour (7 heures)
Paris
Les entreprises d'assurances sont tenues d'appliquer un plan comptable spécifique à leur activité. Ainsi, la ventilation des charges, l'évaluation des provisions, l'enregistrement des placements, sont autant de particularités propres au secteur de l'assurance qu'il importe de parfaitement maîtriser pour passer les principales écritures comptables.
Fonctionnement, styles de gestion et mesure de performance
Initiation
2 jours (14 heures)
Paris, Classe virtuelle
Société d'Investissement à Capital Variable (SICAV) ou Fonds Commun de Placement (FCP), fonds actions, obligataires, gestion active, indicielle ou alternative : un Organisme de Placement Collectif (OPC) peut prendre de multiples formes. Afin de gérer ou de commercialiser au mieux les fonds confiés par les investisseurs, il convient d'en maîtriser tous les aspects.
Intégrer les mécanismes d'un plan de réassurance de personnes
Initiation
2 jours (14 heures)
Paris
Le choix d'une structure de réassurance vie doit avant tout répondre à une problématique intrinsèque de l'organisme d'assurance et être mis en œuvre en vue de satisfaire à un objectif donné : transfert d'une source de risque, amélioration de la marge de solvabilité, ou encore pilotage de la rentabilité des capitaux propres (ROE).

Il est donc indispensable de maîtriser les concepts techniques et les conséquences financières de l'application des contrats de réassurance pour savoir quelle réassurance choisir en fonction de l'objectif poursuivi par l'assureur.
Initiation
2 jours (14 heures)
Paris, Classe virtuelle
Le contrat d'assurance est une convention par laquelle l'assureur s'engage à verser à l'assuré une somme d'argent réparant le préjudice subi en cas de survenance d'un sinistre, défini en échange du paiement d'une somme versée, soit à l'origine, soit périodiquement. Ce contrat est cependant soumis à des règles particulières qu'il convient de maîtriser.