Accueil > Formations > Certificats & Diplômes > Le CPF (Compte Personnel de Formation)

      Le CPF (Compte Personnel de Formation)


illustration CPF

Le CPF : qu'est-ce que ça change pour vous ?

Au 1er janvier 2015, le Compte Personnel de Formation (CPF) a remplacé le Droit Individuel à la Formation (DIF) en tant que dispositif unique d'accès à la formation professionnelle, pour les salariés du secteur privé.

Loin d'être un élément de rupture, le CPF prend véritablement le relais du DIF. La différence majeure, c'est que le CPF est attaché à la personne du salarié et suivra ainsi l'individu tout au long de sa carrière professionnelle, au contraire du DIF qui était lié au contrat de travail. L'un des avantages principaux ? Les heures de formations acquises le restent après une perte ou un changement d'emploi.

Le CPF s'adresse à tous les salariés du secteur privé

Le CPF s'adresse à ce jour uniquement aux salariés du secteur privé, qu'ils soient en poste ou demandeurs d'emploi. Le Compte Personnel de Formation pourra être ouvert à partir de 16 ans et jusqu'à ce que vous fassiez valoir vos droits à la retraite.

Vous gardez le bénéfice de vos heures de DIF acquises

Les heures de DIF acquises et non utilisées au 31 décembre 2014 pourront être employées dans le cadre du CPF pendant 6 ans (jusqu'au 31 décembre 2020). Elles pourront être cumulées avec les heures qui seront ensuite acquises au titre du CPF, dans la limite de 150h.


Solde DIF Reprise des heures DIF dans le CPF
illustration heures DIF CPF

Vous cumulez les heures de formation au cours de votre vie professionnelle

Chaque année, vous ferez l'acquisition automatique d'heures de formation au titre du CPF. Si vous êtes salarié à temps plein, vous allez obtenir 24 heures par an les cinq premières années, puis 12 heures par an les 2 ans et demi suivants. Le plafond du CPF a été augmenté pour atteindre 150h cumulables, capitalisées sur 9 ans, au lieu de 120h pour l'ancien DIF.

Une fois que vous aurez consommé tout ou partie de votre crédit d'heures, vous pourrez continuer à capitaliser de nouvelles heures de formation.

Vous élaborez votre projet professionnel sur le long terme

Une nouvelle forme d'entretien professionnel avec votre employeur devient obligatoire tous les deux ans. Tous les 6 ans, cet entretien se transformera en un bilan de parcours.

Ces entretiens annuels vous permettront d'évoquer votre parcours professionnel et vos souhaits de progression. Ce sera le moment privilégié pour exprimer vos besoins en matière de formation continue, voire pour mentionner votre envie de changer de métier.

L'entretien de bilan de parcours sera, quant à lui, un récapitulatif de votre parcours professionnel au sein de l'entreprise. Il a pour objet de vérifier que vous avez bénéficié d'actions objectives en faveur de votre évolution professionnelle, comme le suivi d'une formation, l'acquisition d'une certification professionnelle, la validation de vos expériences (VAE) ou une progression salariale ou professionnelle.

Vous bénéficiez de conseils personnalisés

Pour vous accompagner dans la construction de votre projet de formation professionnelle et dans vos démarches, vous pourrez faire appel à un conseiller en évolution professionnelle, un service gratuit et confidentiel, assuré par des organismes agrées. Le conseil en évolution professionnelle est un service sur-mesure et personnalisé, qui vous permettra de mettre en place votre plan d'action.

Vous êtes l'acteur de votre CPF

Comme vu précédemment, le CPF est attaché à chaque individu. Ainsi, c'est à vous d'ouvrir l'accès à votre compte CPF, sur le site www.moncompteformation.gouv.fr.
A tout moment, vous pourrez vérifier le décompte de vos heures, puis les utiliser pour entreprendre une formation.

Votre employeur pourra abonder votre CPF, mais il n'aura pas accès au détail de votre compte.

Pour faire une formation durant votre temps de travail, l'accord de votre employeur reste obligatoire. Vous devrez le lui demander 60 jours minimum avant le début de votre formation, pour une formation d'une durée inférieure à un mois, et, 120 jours minimum avant le début de votre formation, pour une formation d'une durée supérieur à 6 mois. Il aura 30 jours pour répondre à votre demande de formation. S'il ne vous répond pas, votre demande sera considérée comme acceptée.

Si vous décidez de faire une formation intégralement en dehors de votre temps de travail, vous pourrez alors utiliser vos heures de formation sans demander l'autorisation de votre employeur.

Cependant, le 1er à devoir notifier son accord, c'est bien vous : ainsi votre employeur ne peut pas vous imposer d'utiliser vos heures de CPF pour une formation que vous n'approuvez pas.

Misez sur une formation EFE éligible au titre du CPF !

Le CPF met l'accent sur les formations qualifiantes, certifiantes ou diplômantes, avec pour objectif de développer l'employabilité de chacun. Ce sont les partenaires sociaux des différentes branches professionnelles qui élaborent les listes des formations éligibles au CPF. Vous en trouverez la liste dans votre espace personnel CPF sur le site www.moncompteformation.gouv.fr.

Pour connaître toutes nos formations éligibles au CPF, consultez la page suivante.

Retrouvez notre dossier spécial sur la réforme de la formation professionnelle.

Liens utiles :

LOI n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028683576&categorieLien=id

Pour créer son compte formation : http://www.moncompteformation.gouv.fr/

 
Contact - tél : 01 44 09 25 08
accès pratique
Solutions université d'entreprise